Névrose New-Yorkaise.

.

03 septembre 2008

Mon coeur inaudible d'adolescente #2

849318075

Hier, je suis, comme beaucoup d'étudiants de mon âge, rentrée à l'école. Comment vous dire la joie que j'éprouvais, de retrouver mes ami(e)s, mes professeurs chéris et autres personnes qui m'aident dans ma vie scolaire. Jusque là, tout va bien. Je vais voir les panneaux d'affichage afin de trouver ma classe. Je suis en 5èmeA ( en seconde, pour la france), option latin-langues. Nice, me suis-je dis. Je regarde le nom de mon titulaire, Mr Ardennois.. connais-pas.. Imaginez, je me retrouve dans une classe de 26 élèves avec tout des professeurs que je ne connais pas. Mais c'est aussi cela, la vie de collégien. On passe son temps à se faire traiter de boutonneux (quoi que dans mon cas, je ne suis pas vraiment affectée) et à écouter des instits raconter des choses rébarbatives.. encore nice. Non, pas du tout, j'ai un prof de religion méga coincé, le prof de math va beaucoup trop vite, le prof de français n'a aucun ordre dans ses cours, et le profs de latin, ben il est sympa. Je suis toujours amoureuse de koala, et sa présence me déstabilise énormément, même si j'essaye de ne pas le laisser paraître. Mon cousin me nargue sans arrêt à ce propos, oui, puisuqe Koala est un bon ami à lui. Je dois lire les Fleurs du mal, Un livre de Zola au choix et un livre de Zweig. Moi qui m'était lancée dans un superbe livre de Kafka. C'est vrai, ça n'a l'air de rien comme ça, mais c'est beaucoup plus encombrant dans la réalité. En plus de tout cela, ma maman n'arrête pas de me considérer comme une gamine incapable de tout. Je vais trop sur internet, je n'aide pas assez, je suis pas assez si ou ça. C'est presque invivable. Je vais avoir 17 ans, et elle ne veut même pas me laisser prendre le train de Lille toute seule avec une amie. Non, par contre, si ma soeur lui demande sa carte de banque, elle la lui donne sans problèmes. La plupart des élèves de ma classe ont fait plein de festivaux cet été, de Pukkelpop à Main Square, en passant par Dour et Werchter. Moi, rien du tout. Je n'ai rien pu faire. J'ai bossé 3 semaines pour rien. J'ai gaché mes vacances sans avoir l'occasion de m'amuser intentiné avant que les choses à l'école ne deviennent plus sérieuses. Vous savez, vraiment, j'en ai par dessus la tête de faire la gentille, de bien travailler à l'école ou pendant les vacances pour me rendre compte par la suite que ça ne m'apportera aucune aide face au jugement final prononcé par la Reine Mère. Un message à tous les parents, les adolescents ont besoin de liberté et d'indépendance.Nous ne sommes pas de rebelles, nous attendons notre autonomie, et un peu de confiance de nos parents. 

Posté par MarieChipotte à 18:31 - Je ne sais pas me taire. - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , ,

Commentaires

    Coucou Marie , ah c'est pas tous les jours evident d'avoir 16 ans !... mais je crois que ta maman s'inquiète et c'est normal (mon dieu moi je crois que je vais être encore pire , car l'idée d'Elle seule je ne sais où, avant 30 ans me semble inimaginable! )
    C'est un cap à passer, et moi je trouve que depuis que je viens te voir tu prends de la maturité de jours en jours...tes posts sont vraiment des petits témoignages plein de sensibilité ... je crois que tu evolues vraiment bien vers l'âge adulte ,( tout en gardant ta légendaire fantaisie!) bises.

    Posté par Satine, 05 septembre 2008 à 17:28

Poster un commentaire